Mon combat contre la fibromyalgie

Une victoire contre la souffrance

 

J'ai été diagnostiquée "fibromyalgique" il y a 2 ans et demi seulement, alors que je souffrais depuis presque 30 ans de douleurs qui ont évoluées en intensité au fil des années sans que j'en connaisse la cause. Je suis passée par de nombreuses étapes de soins et traitements divers qui n'ont pas été efficaces, si ce n'est pour me provoquer de plus en plus de douleurs, suivies d'allergies à tous les médicaments. La médecine traditionnelle ne pouvait plus rien faire pour moi. Le résultat est que je ne pouvais plus me soigner, je souffrais de troubles du sommeil, de troubles de l'alimentation (allergies au gluten et lait de vache), je n'avais plus d'énergie, j'avais des pertes d'équilibre et toujours cette sensation d'avoir "mal partout", sans répis jour et nuit, avec un pic d'intensité chaque nuit. Toutes ces souffrances quotidiennes ont bien sûr fini par agir sur le moral et je suis tombée dans le cycle infernal de la dépression avec toute la lourdeur d'un traitement d'antidépresseurs, anxiolitiques et somnifères qui n'ont fait qu'aggraver davantage l'état dans lequel se trouvait mon organisme.

Fin 2005, j'ai rencontré le médecin qui a diagnostiqué la fibromyalgie et qui m'a fait arrêter le gluten et le lait de vache et qui surtout m'a initié à l'usage des plantes et huiles essentielles, Mon état a commencé à s'améliorer, mais j'ai fait une grosse rechute en ce début d'année 2008, suite à un gros choc émotionnel ainsi que d'une période de stress intense au niveau professionnel.

C'est à ce moment que j'ai découvert l'aloé vera que je consomme (pulpe et freedom, soit 6 cuillères à soupe par jour) depuis maintenant 3 mois  et je peux dire que j'ai retrouvé un vrai confort de vie depuis environ 1 mois. Pourtant lorsque j'ai assisté à la conférence d'information et que j'ai entendu tous ces témoignages de consommateurs atteints de pathologies plus ou moins importantes, ma première réaction a été de me dire =  "C'est trop beau pour être vrai, mais après tout, puisqu'il n'y a pas d'effets secondaires, je ne risque rien et j'ai peut être tout à gagner ". J'ai constaté quelques résultats au bout de 3 semaines, qui n'étaient pas vraiment ceux auxquels je m'attendais. En effet, j'ai commencé à mieux dormir, et forcément j'étais moins fatiguée le matin au "saut du lit". Depuis, chaque jour, je constate des améliorations sur mon état général = ma peau est moins sèche, mes cheveux plus souples, mes ongles plus durs, mes douleurs musculaires sont toujours présentes mais beaucoup moins violentes, ce qui me permet de pratiquer à nouveau un peu de sport. Je réussi à marcher plus d'une heure sans "m'effondrer", et je récupère plus vite après des efforts physiques. Je n'ai pas fait une seule migraine depuis 3 mois alors que j'en avais toutes les semaines. Mes douleurs intestinales ont diminuées de moitié. Enfin, j'ai retrouvé l'envie de "bouger" et surtout un moral "d'acier". Je me sens plus forte pour faire face à ma maladie que j'ai enfin fini par accepter.