Manquez-vous de ce minéral vital ?

En 2004, une grande étude menée auprès de 13 500 adultes vivant en France

a montré que 3 personnes sur 4 ont des apports en magnésium inférieurs aux

ANC (Apports Nutritionnels Conseillés).

 

Certains chercheurs pensent même que ces résultats seraient sous-évalués

et que nous manquons probablement tous de magnésium, un minéral pourtant

essentiel pour préserver notre santé .

 

Sans magnésium, nos muscles, nos neurones et nos nerfs ne peuvent plus

fonctionner normalement. Un manque de magnésium peut être à l'origine

de nombreux troubles difficiles à cerner et à soigner comme un état latent

de fatigue nerveuse et physique,

des sensations d'oppression thoracique ou de « boule dans la gorge ».

Il peut également être à l'origine de troubles du sommeil, de problèmes digestifs,

de migraines ou de douleurs musculaires (cervicalgies, lombalgies). Vous pouvez également être gêné par des sensations de fourmillements dans les jambes, des tremblements, des crampes, des contractures, des tressautements des paupières

ou des palpitations. Certaines personnes vont même souffrir de convulsions,

de spasmophilie ou de crises de tétanie.

 

Plus grave encore, une carence en magnésium peut également augmenter

votre risque de maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC, paralysie…),

d'hypertension artérielle, de fragilités osseuses, (fractures, ostéoporose), 

de perte de la mémoire et de syndrome métabolique (obésité, diabète, cholestérol).

 

Pourtant, si le manque de magnésium est bien l'une des carences nutritives

les plus répandues,c'est aussi l'une des plus faciles à combler.

Pourquoi sommes-nous pratiquement tous carencés en magnésium ?

En principe, une alimentation riche en végétaux devrait nous apporter

suffisamment de magnésium pour couvrir nos besoins quotidiens et ainsi

nous prémunir contre des carences potentiellement graves pour notre santé.

 

Le problème est que la valeur en magnésium de nos aliments s'est considérablement appauvrie depuis la mise en place des techniques d'agriculture intensive [3]. Des études ont montré que dans certains produits de notre alimentation courante, la teneur en magnésium aurait baissé jusqu'à 70% entre 1940 et 2002  !

 

Aujourd'hui, on estime qu'une alimentation normale apporte à peine 200 mg

de magnésium par jour alors que nos besoins réels sont de 400 à 500 mg,

soit un déficit chronique quotidien en magnésium qui se situe entre 200 et 300 mg.

 

Ensuite, les stress psychiques ou physiques augmentent encore ces besoins

quotidiens.Si vous êtes soumis à un rythme de vie effréné, si vous devez faire

face à des épreuves physiques intenses (maladie ou convalescence,pratique

sportive intensive) ou si vous vivez des événements stressants (problèmes familiaux,

défis ou difficultés professionnelles),votre organisme consommera encore plus de magnésium.

 

Cette situation de carence quasi-généralisée est particulièrement préoccupante

car, au sein de notre corps, le magnésium est indispensable à plus de 300 réactions biochimiques vitales.

 

Protège votre cœur et vos artères

 

La recherche scientifique suggère qu'un déficit en magnésium contribue à augmenter

le risque d'athérosclérose. Récemment, des chercheurs anglais ont découvert qu'une supplémentation en magnésium diminue la pression artérielle systolique de 3 à 4 points

et de 2 à 3 points pour la pression artérielle diastolique.

 

Par ailleurs, on a montré que le magnésium diminue l'inflammation, le stress

oxydatif et les dysfonctionnements de cellules tapissant la face interne de la paroi

des vaisseaux sanguins et lymphatiques.Le magnésium aide également à réduire l'agrégation plaquettaire et, par suite, à prévenir la formation de caillots sanguins. 

 

Prévient le déclin de la mémoire

 

Le maintien d'un niveau optimal de magnésium pourrait être particulièrement

important pour prévenir ou compenser le déclin de la mémoire qui accompagne

souvent le vieillissement.Le magnésium est indispensable pour l'activité de nombreuses enzymes dans les cellules cérébrales qui contrôlent le fonctionnement cellulaire

et celui de la mémoire. Il intervient également dans la libération de neurotransmetteurs.

Des recherches suggèrent qu'un déficit en magnésium perturbe la mémoire

et la capacité d'apprentissage, tandis qu'une supplémentation pourrait améliorer le fonctionnement cognitif . Des chercheurs ont également observé que le magnésium

aide à accélérer le rétablissement de la fonction cognitive à la suite d'une lésion cérébrale.

 

 

Renforce vos os

 

Le magnésium joue un rôle important dans le métabolisme osseux et le maintien

de la densité osseuse.Environ la moitié du magnésium corporel se trouve dans

les os et les dents.Des études épidémiologiques ont établi une association entre

l'apport en magnésium et la densité osseuse chez des personnes âgées par ailleurs

en bonne santé. Elles confirment aussi que la déficience en magnésium joue un rôle important dans l'ostéoporose.Deux essais préliminaires menés au début des années

1990 auprès de femmes ménopausées indiquent que la prise d'un supplément de magnésium pourrait avoir un effet positif sur la prévention et l'évolution de l'ostéoporose 

un effet qui a été confirmé dans une étude datant de 2010 

 

Réduit jusqu'à 31% le risque de syndrome métabolique

 

Le syndrome métabolique n'est pas une maladie en soi. Il désigne plutôt la présence

d'un ensemble de signes physiologiques qui accroissent le risque de diabète de type 2,

de maladies cardiaques et d'accident vasculaire cérébral (AVC).

Un déficit en magnésium est particulièrement fréquent chez les personnes souffrant

de diabète. Il a également été mis en cause dans le développement des complications

de cette maladie.

 

Dans une étude, des chercheurs ont examiné les relations entre la consommation

de magnésium et le développement du syndrome métabolique chez de jeunes adultes

en bonne santé. Les résultats ont montré que des apports importants de magnésium réduisent le risque de syndrome métabolique de 31% 

Dans une méta-analyse de 2006, les chercheurs ont conclu sur le fait qu'une supplémentation orale en magnésium pendant 4 à 16 semaines peut être efficace

pour réduire le taux de glucose dans le sang chez les patients atteints de diabète

de type 2 

 

Améliore votre sommeil et votre résistance au stress

 

Le magnésium aide à calmer les nerfs et à relâcher les muscles, ce qui peut aider

à trouver le sommeil. À l'inverse, une carence en magnésium peut causer de la nervosité, qui provoquera des insomnies. Cela s'explique par le fait qu'un déficit en magnésium entrave la capacité des principaux nerfs du corps,qui transmettent les impulsions électriques du cerveau aux muscles, à envoyer les messages corrects.

En cas de stress, le magnésium permet de réduire la sécrétion de certaines hormones produitespar les glandes surrénales (cortisol et adrénaline), ce qui favorise la relaxation.

 

 Source Cell’innov